Le Perche n’est pas célèbre seulement  pour ses Manoirs, ses Collines, ses Bois et ses Etangs mais aussi pour ses Artistes !

J’aurais certainement l’occasion  de vous en présenter quelques-uns …

Pour l’instant, je viens vous faire partager ma rencontre avec Ségolaine le temps d’un atelier d’une journée autour de la laine, organisé par Art Quilt et Perche. Plus précisément, du patchwork composé à partir de lainages rebrodés.

Pour en savoir plus sur SEGOLAINE et admirer ses créations (panneaux, coussins, sacs, vêtements…) :

http://www.segolaineschweitzer.com/

 

Le livre de Ségolaine est devenu très rapidement mon livre de bureau sinon de chevet.

livre Segolaine

 

L’idée était d’apporter quelques morceaux de lainage (manteau de belle-maman, jupe de vraie maman, pantalon de tonton… enfin tout ce qui ne se portait plus et pouvait être découpé). Sur ce point, je n’ai pas joué le jeu et j’ai acheté un coupon de laine en alpaga marron uni au marché St Pierre, et  mes petits coupons de laine à La Couserie Créative, 5 coupons en dégradés de verts avec différents motifs (écossais, lignés, carreaux, …), un lainage très agréable au toucher, très doux et souple, en restant d’une bonne  épaisseur.

Après avoir découpé nos morceaux de tissus, de façon irrégulière (là, il a fallu que je fasse l’effort suprême de ne pas faire « carré » !), il convenait de choisir des motifs (feuilles, oiseaux) et de les rebroder avec de la laine après les avoir décalqués et rapportés sur la pièce.

Quelles broderies ! des effets velours, ou « peluche-poils d’ours » avec des techniques très simples, de la broderie en points traditionnels, que vous retrouverez dans le livre. L’assemblage des morceaux de lainage avec différents points fantaisie est très ludique.

Les broderies sont réalisées à partir de laines de tous poils oserai-je dire, en tous les cas de toutes textures, chinées,  fantaisie…

Pour ma part, n’ayant pas de laine en stock, je me suis vue offrir par une amie participante, un choix de laines je dois dire assez extraordinaire. J’ai tout de même essayé des cotons moulinés dégradés, puis pour la suite chez moi, du coton retors (celui pour les canevas) dont j’avais une boîte pleine.

DSC05869    DSC05963

 

DSC05946    DSC05947

 

DSC05962   DSC05965

 

DSC05968   DSC05969

 

DSC05970

 

Que de la couture à la main, des aiguilles passe-laine, un véritable bonheur dans un monde de douceur !

Le principe est basé sur le côté récup', irrégulier et non conventionnel, pour des créations en toute liberté.

Très inspirée par les oeuvres de Ségolaine, j’ai en projet un plaid pour cet hiver sur un fond de lainage à rayures, et un sac bien sûr !

 

Mon coussin, le montage finalisé, n’en demeure pas moins carré..., juste pour la touche personnelle ! J'ajouterai qu'il a été testé et approuvé par LE CHAT QUI BOBINE, très doux et confortable sous ses pattes.

DSC05960

 

Merci pour cette belle journée de partage, de découvertes ! et toutes les portes qu’elle a ouvertes.